>

AO "nanoparticules respiratoires" n°3 - 2012

soutenu par le Crédit Agricole

CreditAgricole

Dès sa création en 2010, le FRSR a mis en avant une préoccupation majeure, celle des effets de l'environnement sur la santé respiratoire. L'industrialisation et le progrès technologique peuvent être à double tranchant, comme l'a montré le dossier de l'amiante. Les nanoparticules manufacturées sont une source de progrès considérables. Elles ont commencé à transformer le présent, et transformeront sans doute l'avenir. Pourtant, de par leur nature même, de par leur propriétés physico-chimiques, elles constituent une menace potentielle pour la santé respiratoire en particulier —les poumons en sont la première cible—, et la santé en général —-elles peuvent aisément passer, par les poumons, dans l'organsime—. Il était donc licite que le FRSR et la pneumologie y consacrent ressources et attention. Cela a été rendu possible par une subvention majeure du Crédit Agricole, convaincu que progrès, développement durable, et sécurité sanitaire sont indissociable. 

La troisième édition de l'appel d'offres "nanoparticules et santé respiratoire", dotée de 100 000 € a ainsi permis de soutenir deux projets de recherche :
Arnaud COURTOIS, UMR 1042 Inserm - Université de Bordeaux : 
"Etude de l'effet des nanoparticules de silice sur la signalisation calcique dans les cellules vasculaires pulmonaires" ; 
*
Elias FATTAL, UMR 8612 CNRS - Faculté de Pharmacie de Châtenay-Malabris
"NanoToxiMed : impact toxicologique des nanoparticules destinées à l'administration pulmonaire des médicaments".

Le FRSR remercie particulièrement M. Philippe Maincentqui a joué le rôle d' expert extérieur "nanoparticules" auprès du Conseil Scientifique, pour constituer le jury de cet appel d'offres.